FITIMA Burkina: Prise en charge paramédicale

La correction par l’appareillage, une nouvelle bénéficiaire parmi les patients de FITIMA Burkina !

Les séances de rééducation en kinésithérapie occupent une place importante dans la correction du retard psychomoteur chez les enfants en situation de handicap. Elles se révèlent plus efficaces lorsqu’elles s’accompagnent de port d’appareillage comme c’est le cas pour la petite Audrey, souffrant d’une Infirmité Motrice d’Origine Cérébrale ( IMOC et âgée de (02) deux ans, qui en a  reçu cette semaine. Il s’agit plus précisément d’attèles de correction qui lui permettront de rattraper son retard sur le plan moteur et l’aider dans le processus d’acquisition de la marche.

PARRAINER