Guinée | Guinée – FITIMA
Menu

Guinée

La fondation FITIMA a ouvert son second centre de rééducation en Guinée-Conakry en Septembre 2010, dans le quartier Nongo de Ratoma.Ce centre compte actuellement une équipe de 12 personnes dont 1 volontaire de solidarité internationale en ergothérapie.

Ce centre est focalisé sur le Handicap, Promotion de la Femme, et Développement communautaire. Le centre FITIMA Guinée assure la prise en charge de 90 patients par an.

La majorité des patients pris en charge au centre FITIMA Guinée sont âgés de moins de 18 ans  et sont atteints de pathologies d’origines diverses (Infirmité Motrice d’Origine Cérébrale, syndrome de Down, Spina Bifida, …) et de maladies génétiques rares (notamment les maladies neuromusculaires) ou sont victimes d’AVC.

  Pôle Handicap

Ce pôle regroupe 2 programmes : programme de soins et programme socio-éducatif

Le programme de soins est composé de la prise en charge médicale et paramédicale :

  • La prise en charge médicale permet de connaitre les difficultés du patient et l’histoire de sa maladie, d’évaluer son niveau de développement et de proposer des soins appropriés à chaque pathologie grâce à une consultation médicale.
  • La prise en charge paramédicale comprend les soins suivants: l’orthophonie, la kinésithérapie, l’ergothérapie, la psychomotricité.

GS9A1946

Les spécialités kinésithérapie, ergothérapie et psychomotricité sont effectuées par des Volontaires de Solidarité Internationale ‘’VSI’’ qui viennent pour des missions de 1 an minimum et qui réalisent un transfert de compétences. Les séances d’orthophonie sont réalisées par une technicienne de rééducation, formée en 3 ans, par des ‘’VSI’’ grâce à un système de transfert de compétences.

Programme Soins en chiffres FITIMA Guinée  

Séances réalisées en 2016 Nombre
Consultations médicales 43
Orthophonie  857
Kinésithérapie  45
Ergothérapie  714


Le programme socio-éducatif : éducation spécialisée et éducation inclusive

Ce programme est destiné aux enfants en situation de handicap qui ne sont pas acceptés dans les écoles ordinaires du fait de leurs difficultés motrices et cognitives. Leur prise en charge nécessite le recours à des méthodes pédagogiques adaptées.
En 2016, 16 enfants sont scolarisés à FITIMA Guinée. Les cours sont dispensés du lundi au vendredi de 8h à 13h et les enfants sont répartis dans 2 salles de classe (classe A et classe B) en fonction de leurs capacités.

Quand les enfants en situation de handicap ont atteint un certain niveau de développement et d’apprentissage, ils peuvent rejoindre le système scolaire ordinaire. Des séances de sensibilisations sur les méthodes pédagogiques sont effectuées auprès des enseignants avant l’intégration. Un suivi régulier des enfants est effectué pendant l’année scolaire. On parle alors d’éducation inclusive.

Nombre d’enfants dans le système ordinaire : 1 en 2016

GS9A2001

Ce programme socio-éducatif comporte d’autres activité : les activités d’éveil, les sorties pédagogiques, les réunions de familles, les activités sportives, les activités manuelles, les visites à domicile…

Les activités d’éveil

Les activités d’éveil comme des puzzles (images, chiffres, lettres), des jeux sonores, d’imitation permettent de stimuler ou d’utiliser les 5 sens des enfants pour  faciliter l’entrée en communication et développer les relations avec les autres. 20151020_093142

Les sorties pédagogiques

Ces sorties sont organisées pour permettre aux enfants en situation de handicap de s’épanouir à travers des visites de découverte : Sainte marie de Dixinn, Lycée français Albert Camus,
Ambassade de Malaisie, piscine de Nongo ,… Elles permettent aussi à ces enfants de côtoyer d’autres personnes : les élèves des écoles environnantes abonnés à la bibliothèque, les membres du Club des Amis de FITIMA (CAFIT), participant ainsi à leur intégration sociale.

 Les enfants formés en équipes mixtes (valides et invalides) font des jeux de mimes, de balles, de parcours de marche,…, ils dansent, chantent ensemble et partagent des goûters préparés par les mamans ou le CAFIT Guinée. En 2016, 4 sorties pédagogiques ont été réalisées.

 

Réunions de familles

Les réunions de familles ont pour objectif de servir de lieu :

  • d’échanges, d’information et de partage entre les familles et l’équipe
  • de sensibilisation sur le handicap

Le centre FITIMA Guinée a organisé en 2016, 2 réunions de familles sur les thèmes « Mon handicap n’est pas une fatalité » et«Comment aider son enfant à gagner en autonomie malgré son handicap ». Ces thèmes ont été riches en information pour tous et ont permis aux parents de voir le handicap de leurs enfants sous un œil différent de celui de l’être limité sans potentiel.

Les activités sportives

Les enfants en situation de handicap pratiquent des activités sportives (football, course à pied, des paniers au basket, des étirements pour le réveil musculaire,…) une fois par semaine.

A travers celles-ci, les enfants en situation de handicap découvrent et pratiquent le sport tout en s’amusant. Ces activités favorisent une bonne condition physique.

Les activités manuelles

Les enfants pratiquent des activités manuelles telles que le jardinage (arroser les fleurs, arracher les herbes…) qui contribuent à leur stimulation physique et mentale.

DSCN1233

Les visites à domicile (VAD)

Les équipes paramédicales et éducatives effectuent des visites à domicile (VAD) 2 fois par mois. Elles permettent aux thérapeutes de mieux connaitre l’environnement de l’enfant. Cela facilite les discussions avec les parents, concernant les difficultés et l’évolution de chaque enfant et d’échanger sur leurs attentes, de sensibiliser son entourage, de détecter les cas de maltraitance,….

Les VAD permettent d’affiner la prise en charge des enfants au centre. En 2016, 17 VAD ont été réalisées.

DSCN0212

Pole promotion de la femme

Ce pôle comprend 3 volets : « Promotion des Droits des Femmes », « Alphabétisation » et « Développement d’Activités Génératrices de Revenus (AGR) » pour favoriser l’autonomie de ces femmes.

  • Contexte

Malgré diverses actions menées par le gouvernement guinéen pour promouvoir et protéger  les droits fondamentaux des femmes :

l’égalité entre les hommes et les femmes n’est pas respectée,

– les femmes sont souvent victimes de discrimination et de violences.

L’un des obstacles les plus importants, concerne la persistance de pesanteurs socioculturelles, qui rendent difficiles l’application des mesures prises en faveur de la promotion de l’égalité des sexes. En effet, les traditions familiales ont toujours privilégié l’homme dans la famille tout en maintenant la femme au bas de l’échelle sociale.

Vivant dans une communauté traditionnelle qui les maintient au bas de l’échelle, peu de femmes connaissent leurs droits.

Il est donc primordial de commencer par changer la vision des femmes sur leur vie et position sociale au sein de leur famille et de la communauté, et de leur faire prendre conscience de leurs droits.

  • Formation « Droits des femmes »

 Des femmes sont formées pendant une semaine sur les droits de l’Homme, afin de leur faire prendre conscience de leurs droits pour pouvoir se défendre dans leur vie quotidienne et devenir actrices du développement socio-économique de leur pays.

Différents modules sont  abordés : les Droits de l’Homme, les différentes formes de violences basées sur le genre (VBG), le droit à l’éducation et au travail, les  droits sexuels et reproductifs des femmes, les droits patrimoniaux… ainsi que les  voix de recours possibles en Guinée. Cette se base sur une approche alternant apports théoriques et cas pratiques.

3 sessions de formation par an sont prévues grâce au soutien financier de l’Ambassade d’Allemagne en Guinée et en partenariat avec le Haut-Commissariat des Nations Unis aux Droits de l’Homme, le Ministère de l’Action Sociale,  de la  Promotion Féminine et de l’enfance,et Amnesty International.

A l’issue de la semaine de formation, selon une approche communautaire, les participantes deviendront des Ambassadrices qui sensibiliseront et informeront d’autres femmes sur leurs droits.

Restitution des Traveaux de droupe

Promotion de l’Alphabétisation

Ce volet permet de pallier à l’absence de scolarisation de nombreuses femmes dont les droits à l’éducation ont été bafoués. Il sera mis en place courant 2016 et se déroulera sur une année, en 4 sessions de 48 heures. Entre les sessions, des séances de lecture et de conversation sont proposées.

 Développement d’Activités Génératrices de Revenus

Le volet vise l’autonomisation des femmes en leur conférant une indépendance économique. Il commence par une formation sur la micro gestion afin d’outiller les femmes dans la gestion de leur AGR. Il a été mis en place en 2016.

 

 Pôle Développement communautaire

Ce pôle a pour objectifs :

  • Mener des campagnes d’information et de sensibilisation sur  la problématique du handicap, la nutrition…
  • Promouvoir l’accès à la culture par le développement de bibliothèques communautaires
  • Favoriser le changement de comportement face à certaines problématiques

Les principales activités de ce pôle sont : les sensibilisations (handicap, Ebola…), la lutte contre la malnutrition, la bibliothèque communautaire, les visites dans les écoles, l’arbre de Noël.

  • Sensibilisation

 En 2015, FITIMA Guinée a contribué à la campagne nationale de prévention de la fièvre hémorragique EBOLA à travers des campagnes de sensibilisation dans les différents secteurs du quartier de Nongo.

Les sensibilisations ont été effectuées sur 7 jours dont un jour de formation (soit 1 jour pour 2 secteurs).

11 jeunes venant des 11 secteurs ont été formés pour conduire les sensibilisations dans plusieurs langues, sous la supervision de FITIMA Guinée. Le but était d’informer au moins 3 000 personnes qui pourront appliquer et faire appliquer les consignes par leur entourage. Il a été remis à certains d’entre eux des fiches pour évaluer leur niveau d’information sur EBOLA et des kits de prévention ont été distribués par les chefs de secteur.

Ebola 20150211 (2)

Nombre de personnes sensibilisées sur Ebola en 2015 : environ 20 000 personnes

  • Lutte contre la malnutrition

FITIMA Guinée a mis en place un programme nutritionnel qui s’adresse aux mères afin de  les sensibiliser sur les bienfaits d’une nutrition saine et équilibrée et les former sur la préparation de recettes à base de produits locaux.

Grâce au financement 2015 d’UNICEF, FITIMA Guinée a organisé une formation nutritionnelle pour 20 mères. L’analyse des besoins nutritionnels des enfants était la première étape de cette formation. Puis, des conseils nutritionnels ont été donnés par une nutritionniste, pour reconnaitre les différentes familles d’aliments (protéines, glucides, lipides) et comprendre l’importance d’une alimentation variée pour la croissance des enfants. La formation s’est terminée par la préparation de bouillies enrichies à base de mil pour les enfants de 6 à 8 mois et un bouillon de légumes pour les enfants de 9 mois à 3 ans.

20151024_120913

 

  • Bibliothèque communautaire

Le centre FITIMA Guinée a mis en place une bibliothèque communautaire depuis 2011 pour les enfants du centre et les enfants des écoles environnantes. La bibliothèque possède plus de 1538 livres répartis par catégorie : les livres pédagogiques, les romans, les bandes dessinées, etc…. La bibliothèque est ouverte du lundi au vendredi de 14h à 17h30 et organise des activités transversales comme des concours de lecture, de dictée, des jeux de puzzle, des projections de documentaires le samedi matin.

DSC04159

La bibliothèque communautaire FITIMA Guinée en chiffres en 2016:

Désignation Nombre
Abonnés 72
Ecoles inscrites à la bibliothèque FITIMA 9
Livres empruntés  1228

 

L’arbre de Noël

L’arbre de Noël est un évènement qui rassemble des enfants valides et invalides, aisés ou démunis  (patients et élèves de FITIMA Guinée, les enfants abonnés à la bibliothèque, les élèves des écoles voisines) dans le but de contribuer à l’intégration des enfants en situation de handicap.

Tous ces enfants reçoivent des cadeaux et partagent ensemble la magie de Noël.

Chaque année, l’évènement est organisé le dernier samedi avant Noël. Le centre FITIMA Guinée a célébré sa 6ème édition le 17 décembre 2016. Cette année plus de 97 enfants ont reçus un cadeau des mains du Père Noel.

Share Button