Vivre heureux et épanouie avec une maladie rare comme les autres enfants, relève de l’impossible dans certains pays d’Afrique.

A FITIMA, notre objectif est d’améliorer les conditions de vie des enfants en situation de handicap. De ce fait, nous avons choisi de célébrer la journée Internationale des Maladies Rares en faisant du jardinage avec les enfants du centre afin de briser toutes barrières du handicap.

Pourquoi le jardinage ?

Parce que c’est une activité à la fois ludique et éducative qui les initie au calcul, aux proportions et aux formes sans qu’ils aient l’impression d’être en salle de classe. Au-delà de çà, découvrir d’où proviennent les aliments qu’ils ont dans leur assiette leur permettra de développer des habitudes alimentaires plus saines.

Sous la surveillance des éducatrices, les enfants ont pu explorer la nature qui les entoure, travailler leur créativité, apprendre à utiliser les outils de jardinage (Daba, râteau, bêche, arrosoir), déblayer et organiser le potager, mettre les différentes semences (maïs, tomate, oseille, piment) à terre et les arroser pour les permettre de pousser très vite.

C’était un moment de partage et de complicité entre les enfants et les éducatrices.

 

Nous pouvions lire la joie et la fierté sur le visage des enfants d’avoir effectuer cet exploit avec leurs camarades.

 

Dans les prochains jours, s’occuper du potager et constater la pousse des plantes sera la première activité des enfants à leur arrivée à FITIMA le matin.