C’est le printemps !

S’il y a une bonne nouvelle à retenir au milieu des bruits de bottes, du son du canon, et des relents de pandémie, c’est sans doute que sans ciller la nature respecte le cycle des saisons, que les fleurs ont commencées à réapparaître, et que malgré le dérèglement d’un climat qui a tendance à changer la donne, la nature se réveille pour nous enchanter une nouvelle fois, elle est à l’heure !

C’est donc le moment de se demander si nous aussi le sommes ; car la vie continue, et loin de baisser les bras devant les sombres nuages qui remplissent l’horizon, bien au contraire, on ne doit rien lâcher ; rien de ce qui fait l’entraide, la solidarité, l’humanité, l’engagement pour un monde plus juste, plus fraternel.

A FITIMA Europe, nous avons démarré l’année sur les chapeaux de roues, en participant à l’école de Myologie organisée par l’association Ivoirienne, ‘‘Aux pas du cœur’’, à Abidjan. Une rencontre inter associative autour des maladies neuromusculaires avec la collaboration de médecins de l’ensemble de la sous-région, ainsi que de médecins et généticiens français. Informer pour mieux prendre en charge, fait partie de nos actions, connaître et prévenir, c’est donner ainsi une chance supplémentaire aux enfants d’accéder à des soins appropriés, à un confort ainsi qu’à une espérance de vie qui sans cela seraient inenvisageable.

Alors sommes-nous à l’heure ? Et sommes-nous à jours ?… De nos cotisations par exemple, si minimes soient elle, elles sont d’une importance capitale pour nous. C’est le nombre d’adhérents qui nous permet d’être reconnus en particulier par les bailleurs de fonds. Ne nous y trompons pas, pour avoir les moyens de financer nos projets, nous devons avoir du poids. Une association se fait connaitre par ses actes, mais également par le nombre de ses adhérents ; c’est cela qui nous permet d’affirmer notre existence et de nous présenter comme légitime dans nos demandes d’aides

Alors merci infiniment de nous soutenir, de nous renouveler votre confiance, merci de ne pas oublier, merci de tout cœur !

Il existe différentes façons de nous soutenir, d’abord en adhérent pour la somme de 10 euros, ou en n’oubliant pas de renouveler son adhésion. En parrainant également un enfant, il suffit d’aller pour cela sur le site de « helloasso » et de taper « FITIMA », ou bien en étant membre bienfaiteur. Je vous engage pour ceux qui ne sont pas encore adhérent à aller consulter notre site https://fitima.org afin de prendre connaissance de nos actions au Burkina et en Guinée.