Dossier Santé: Accompagnement d’une enfant souffrant du syndrôme...

0
LE SYNDROME D'ANGELMAN D'après le site Syndrome Angelman France, "Le syndrome d’Angelman (SA) est un trouble sévère du développement neurogénétique. . Le SA se caractérise...

Les responsables de UBA rendent visite à FITIMA

0
United Bank for Africa, à travers ses responsables a effectué une visite à FITIMA ce mercredi. Une visite est axée sur une éventuelle aide...

Activites de fitness au lycee Bangre Yiguiya : Changer le regard...

0
En collaboration avec notre partenaire Special Olympics une activité de fitness unifiée a été organisée avec des élèves du lycée Bangre Yiguiya. Une opportunité  saisie...

Dossier Santé: L’ergothérapie, qu’est ce que c’est ?

0
L’ergothérapie est une thérapie qui peut permettre d’améliorer l’autonomie et l’indépendance dans la vie de tous les jours en proposant des activités de rééducation,...

FITIMA fête « l’arbre de noël’’ avec les enfants

0
Chaque année, la fondation organise cette fête pour permettre aux enfants en situation de handicap de se réjouir avec les autres enfants et de...

Visites à Domicile : des échanges pour une meilleure inclusion

0
A FITIMA, rendre visite aux familles est une « tradition » et fait partie intégrante de l’inclusion pour une meilleure socialisation. Pour 2020, le mois de février...

Présentation FITIMA Burkina

FITIMA Burkina est le premier centre ouvert en 2003 à Ouagadougou par la fondation.  Les activités ont commencé dans locaux loués et rudimentaires, mais depuis 2012, un centre de référence été construit sur  un terrain mis à la disposition de la fondation par l’état burkinabé au quartier Ouaga 2000.

Avec une équipe pluridisciplinaire d’une dizaine de personnes composé de permanents, de bénévoles, de volontaires et de stagiaires, les activités menées sont regroupées en trois pôles : Handicap, Promotion des droits des Femmes et Développement communautaire.

Plus d’une centaine de patients (majoritairement âgés de moins de 18ans) et près de 100 femmes bénéficient des activités de FITIMA Guinée chaque année.

Des dizaines d’enseignants et éducateurs des écoles communautaires bénéficient d’activité  de sensibilisation.

a/ Pôle Handicap

Ce pôle regroupe 2 programmes : programme de soins et programme socio-éducatif pour des patients atteints de pathologies d’origines diverses (Infirmité Motrice d’Origine Cérébrale, syndrome de Down, spina Bifida, …) et de maladies génétiques rares (notamment les maladies neuromusculaires) ou  victimes d’accident vasculaire cérébral .

Le programme de soins est composé de la prise en charge médicale et paramédicale :

  • La prise en charge médicale permet d’évaluer le niveau d’atteinte et de proposer des soins appropriés à chaque pathologie grâce à une consultation médicale.
  • La prise en charge paramédicale comprend les soins suivants: l’orthophonie, la kinésithérapie, l’ergothérapie, la psychomotricité.

L’orthophonie est la prise en charge paramédicale visant à traiter les différents troubles du langage parlé et écrit, pouvant notamment être liés à des atteintes des organes vocaux (larynxcordes vocales) ou des lésions cérébrales

La kinésithérapie est une spécialité paramédicale qui permet de travailler sur différentes formes de rééducation : le renforcement musculaire, la mobilité et l’endurance d’un patient.

L’ergothérapie a pour objectif de prévenir, réduire ou supprimer les situations de handicap en tenant compte des habitudes de vie des personnes et de leur environnement. L’ergothérapeute est l’intermédiaire entre les besoins d’adaptation de la personne et les exigences de la vie quotidienne en société.

La psychomotricité regroupe l’ensemble des fonctions motrices qui sont en lien direct ou indirect avec la pensée et les fonctions cérébrales.

La psychothérapie : permettant l’acceptation du handicap pour une meilleure intégration sociale 

Des bénévoles et des Volontaires de Solidarité Internationale ‘’VSI’’ sont accueillis pour des missions de 1 an minimum pour appuyer les thérapeutes locaux et réaliser un transfert de compétences dans les spécialités telles que la kinésithérapie, l’ergothérapie, la psychomotricité et l’orthophonie.

Programme Socio-éducatif

Ce programme propose une éducation spécialisée (destinée aux enfants qui ne sont pas acceptés dans les écoles ordinaires du fait de leur handicap) et des actions d’inclusion éducative et/ou sociale .

Cette prise en charge a pour objectifs spécifiques :

  1. De permettre l’acquisition des apprentissages, l’encadrement et la préparation des enfants pour leur intégration dans le système scolaire ordinaire ou dans des centres d’apprentissage de métiers, le cas échéant ;
  2. De rompre l’isolement des enfants en leur permettant d’avoir des espaces d’expression et d’épanouissement afin qu’ils puissent découvrir leurs possibilités et renforcer l’estime de soi ;
  3. De réaliser des visites à domicile (VAD) permettant de discuter avec les parents du suivi des enfants et jeunes adultes, mais également dans certains cas et des visites à l’école (VAE) afin de prévenir les maltraitances.

D’autres activités telles que les sorties pédagogiques et le sport sont menées dans le cadre de ce même programme. 

b-Pole Promotion des droits des femmes

Ce pôle comprend 2 volets : « Formation sur les Droits des Femmes » et « Développement d’Activités Génératrices de Revenus (AGR) » pour favoriser l’autonomie de ces femmes.

  • Formation

Des femmes sont formées sur les droits humains afin de leur faire prendre conscience de leurs droits pour pouvoir se défendre dans leur vie quotidienne et devenir actrices du développement socio-économique de leur pays.

Différents modules sont abordés au cours de la formation basée sur une approche alternant apports théoriques et cas pratiques : les Droits humains, les différentes formes de violences basées sur le genre (VBG), le droit à l’éducation et au travail, les droits sexuels et reproductifs, les droits patrimoniaux… ainsi que les voix de recours possibles en Guinée.

  • Développement d’Activités Génératrices de Revenus

Ce volet vise l’autonomisation des femmes en leur conférant une indépendance économique. Il commence par une formation sur la micro gestion afin de les outiller pour la gestion de leur AGR.

c/ Pôle Développement communautaire

Ce pôle a pour objectifs :

  • Favoriser le changement de comportement face à diverses problématiques telles que le handicap, la santé publique , l’hygiène, la nutrition ….
  • Mener des campagnes d’information et de sensibilisation
  • Promouvoir l’accès à la culture par le développement de bibliothèques communautaires

Sensibilisation

Pour répondre à ces objectifs , FITIMA mène  des projets d’information et   de sensibilisation Communautaire.

C’est ainsi qu’en 2015, FITIMA Guinée a contribué à la campagne nationale de prévention de la fièvre hémorragique EBOLA à travers des campagnes de sensibilisation dans les différents secteurs du quartier de Nongo avec environ  20 000 personnes touchées.

Bibliothèque communautaire

Depuis 2011, FITIMA Guinée a mis en place une bibliothèque communautaire pour les enfants du centre et les enfants des écoles environnantes.                                                                                          

La bibliothèque possède plus de 2000 livres répartis par catégorie : les livres pédagogiques, les romans, les bandes dessinées, etc…. La bibliothèque est ouverte du lundi au vendredi de 8h à 17h30 et organise des activités transversales comme des concours de lecture, de dictée, des jeux de puzzle, des projections de documentaires….

Translate »
Facebook
Twitter
LinkedIn